Les réchauffistes font fondre la neige du massif du Mézenc.

Le 25 Mars, 15cm de neige recouvrirent le massif du Mézenc entier, jusqu'à la pointe sud du plateau ardéchois. Il y a 2 autre photos dans la page 3 de l'album photo.

Mon album photo  

Le 28 Mars soit 3 jours après, là où il il n'y avait déjà plus de neige, c'était fondu. Mais dans les coins à l'ombre et là où il y avait encore des congères de la neige du 27 janvier, cette couche supplémentaire était toujours là, comme on peut le voir sur les 2 photos suivantes.

D'abord le Mont Mézenc, toujours le 28 mars

On peut comparer cette photo avec celle du 21 Mars dans la page 3 de Mon album photo. Sur celle-ci, la neige descend plus bas sous les arbres et sur le versant Nord. En plus, le Mont proprement dit est bien blanc alors que les congères de la photo du 21 Mars sont séparées par des bandes de rochers. Preuve que toute la neige du 25 mars n'a pas fondue.

Grand angle maxi en diagonale pour avoir le plus de montagnes possible.

Le Mont Mézenc est cette fois tout petit à gauche, le suc du Sépou moins élevé à droite, et même au bord de la route d'où je prends la photo, il en reste un petit peu.

Le lendemain 29 Mars, Météo-France sors sur son site un article intitulé "enneigement au 29 Mars", et l'on y apprends que pour le massif Central, il n'y a plus que les massifs du Sancy et du Mézenc qui sont encore enneigés!

C'en est trop pour les réchauffistes! le temps de préparer la campagne d'épandages, et le lendemain, voici sous quel ciel je me réveille

épandage le matin, à midi, fini, plus d'avions et ciel bleu!

Comme d'habitude quand il s'agit de réchauffer, les avions commencent les épandages en fin de nuit pour créer une serre de cirrus artificiels vers 6/8000m

La température de la nuit descend moins que sous ciel pur étoilé, et se réchauffe plus vite dès le lever du soleil. Mais cette fois ci, l'épandage avait une subtilité de plus.

En effet, le vent soufflait du Sud, comme je le remarquais en suivant des yeux une trainée quelques minutes: elle remontait lentement vers le Nord. Si les avions avaient gazé au dessus de centre du massif du Mézenc, la serre artificielle aurait été poussée au Nord par le vent et n'aurait plus été centrée sur sa cible. Les épandages se sont donc fait sur l'extrème Sud du massif, c'est à dire vers chez moi, pour qu'avec le vent, la serre se retrouve pile sur le centre du massif et fasse remonter sa température pour faire fondre la neige. Ensuite, en retombant, les cendres modifiées (voir mes pages chemtrails: inédits.et  A vérifier soi-même) assombriront un peu la neige qui absorbera un peu plus de lumière solaire et fondra plus vite.

Voilà comment la géoingéniérie réchauffe le climat en priorité des zones habitées et des glaciers pour essayer de donner un semblant de crédibilité à la propagande réchauffiste, plus de précisions sur ma page La mafia du climat .

Les esprit des éléments ont de l'humour!!

Pour le 1er avril, revoilà la neige! Et pas besoin de monter sur le plateau, voici la photo prise depuis ma fenêtre ce matin. De la neige fondue chez moi, mais tout ce qui au dessus de 1100m d'altitude est bien blanc!

C'est le rééquilibrage des épandages réchauffistes du 30 Mars. Comme quoi la nature fait un pied de nez aux mafieux du climat, en nous montrant que ce sont eux les principaux responsables des dérèglements climatiques

L'astéroïde du 19 avril 2017 et son contexte

L'astéroïde nommé 2014 JO 25 annoncé est finalement passé à 1,6 millions de Km de la Terre, les photos sont déjà visibles sur le site de la revue Ciel et Espace, il mesure finalement 1,3Km de long sur 650m de large en forme de patate à 2 seins. Le contexte mérite d'être signalé.

D'abord, rien sur les radios ce 20 avril, il faut aller sur internet pour les infos. De plus, il était annoncé comme mesurant 650m de diamètre alors que c'était sa largeur. Volonté de ne pas faire peur, le seuil du kilomètre signifiant le redémarrage total de l'humanité sur d'autres bases? Ou tout simplement, ne pas aborder un sujet qui risque de sortir les gens de l'emprise de la propagande électorale?

CoïncidenceGrand sourire, je constate avec plaisir que depuis la dernière semaine de la campagne présidentielle, et déjà un peu avant, il n'y a plus de chemtrails! Vrai ciel bleu d'autrefois, c'est magnifique! Volonté d'éviter quelques votes protestataires afin d'augmenter les chances de faire élire le candidat des banques sionistes? Décrédibiliser l'ACSEIPICA qui a envoyé aux 13 candidats un courrier sur le sujet? (Ils regardent le ciel: rien! "qu'est-ce que c'est que ces zigotos?") En tout cas, c'est encore une confirmation de La mafia du climat, puisque depuis cette période sans chemtrails, il fait le froid normal pour une période de refroidissement because peu de taches solaires, petites gelées tôt ce matin (-1°C) ainsi qu' hier 19 avril, 0°C le 21 malgré un beau soleil du matin au soir!

 

Depuis le dernier épandage massif de fin Mars décrit plus haut, le ciel a été globalement comme celui-ci, à part quelques chemtrails isolés d'avions étant allé chier et vomir ailleurs et dégazant les fonds de réservoirs d'épandages sur le retour à leur arrêtauxporcs. Gageons que les campagnes d'épandages intensifs reprendront dès que le nouveau candidat des banques sera élu.

Mise à jour pour la neige du 1er mai 2017, liens entre climat local et campagne présidentielle.

Le Mézenc au grand angle avec le ciel bleu vrai visible jusqu'à 50° au dessus de l'horizon.

Bingo pour la seconde hypothèse du § précédent! Les candidats n'avaient plus le droit de s'exprimer dès le vendredi minuit (ou samedi 0h). Et bien dès 3/4h du matin, revoilà les épandages au dessus du massif du Mézenc, très discrets cette journée du samedi 22. Pas de gros tartinages de tout le ciel, mais juste un maillage très épars dans le temps comme dans l'espacement, comme pour réhabituer petit à petit les gens après la période sans aucun chemtrail. C'est l'histoire de la grenouille dans le bocal d'eau chaude version épandages. Ce matin Dimanche par contre, le tartinage devient plus dense, pas assez encore pour enlever l'impression de ciel bleu pour la plupart des gens (ne pas les mettre de mauvaise humeur le jour du vote). Du coup la température a enfin décollé du zéro tôt ce matin: 5°C! La manipulation cérébrale est donc multifactorielle et très bien faite. Les candidats qui ont reçu le courrier de l'ASCEIPICA, s'ils ont levé les yeux au ciel, n'ont rien vu, et dès qu'ils devaient la fermer, revoilà les épandages! Et quelques degrés de plus pour aller voter sans que le ciel soit trop tartiné quand même.

Je reviens à la dernière photo pour faire le parallèle entre 2 semaines sans chemtrails, celle du 21 au 28 août 2016, et celle du 15 au 21 avril 2017: c'est la même observation que sur les photos du  22 août 2016 (2 photos sur Bugs climatiques): Du sommet (1753m), on voit tout autour jusqu'à 200Km, dès que la source N°1 de pollution est suprimée, le ciel s'éclaircit. Comme sur les 2 photos du 22 août, seule une bande de brume au dessus de la vallée du Rhône  matérialise les autres sources de pollution, et on voit les Alpes au delà de cette bande qui est peu de chose à comparer du ciel tartiné de certains jours d'épandages!

N.B: ce n'est pas pour négliger les autres pollutions que j'écris celà. Je suis le premier à montrer l'exemple en roulant au GPL depuis 1984 (15 fois moins polluant) et en plus à conduire d'une façon qui consomme, donc pollue déjà 30% de moins quel que soit le véhicule. Simplement, je fais une comparaison entre la pollution volontaire du ciel par la géoingéniérie des mafieux du climat, et la bande de brume qui s'élève au dessus de la vallée du Rhône, due aux autoroutes et à la plus grande densité du trafic.

Passé ces 3 jours d'épandages, ils ont cessé à nouveau car les 2 candidats restants sont repartis en campagne. Des fois qu'un des 2, faute de pouvoir transgresser l'interdit sur ce sujet, se fasse une opinion personnelle en silence..

Le résultat ne s'est pas fait attendre: tout sur la neige du 1er Mai 2017 sur la page Bugs climatiques pour faire le rapprochemment avec la neige du 1er Mai 2016, blanche synchronicité. Et des photos sur la page 4 de Mon album photo.

Ceci dit, je préfère du froid avec un vrai ciel "bleu d'autrefois" que d'avoir 5°C de plus en me sentant "sous serre". Parions que là encore, les épandages reprendront dès l'élection ou même dès la fin de la campagne, c'est à dire dans la nuit de vendredi à samedi 6 mai.

Mise à jour: 22 mai 2017:

Opération canicule lancée, comme prévue en février sur la page "Contact".

Journée d'épandages continus le 21 dès la fin de la nuit jusque vers 18h, et il fallait s'y attendre, la température remonte. Cette fois, Météo-France avait été prévenue car les prévisions locales annonçaient un ciel voilé sur une zone de 40 à 50 Km de côté, celle qui a été gazée toute la journée. Le 22 mai, pareil, ça fait relativement longtemps qu'il n'y avait pas eu 2 journées d'épandages consécutives à forte intensité.

Après un hiver et un printemps relativement calmes qui ont donc été comme le soleil l'indiquait par ses taches, globalement frais malgré le beau temps, avec 15 jours de vrai grand froid l'hiver, les mafieux du climat ont semble-t-il lancé l'opération annoncée "canicule de printemps" pour crédibiliser la propagande réchauffiste. Ce n'est pas dit que ça fonctionne si le soleil est toujours avec peu de taches. J'ai pas encore ressorti la lunette astro, à suivre donc.

Dernière mise à jour 10 Juillet 2017:

Le 11 Juin, j'ai mis en station la lunette astro sous la véranda, pour observer le soleil chaque matin. Le 12 Juin fut une journée sans aucune tache solaire, et comme par hasard, ce fut celle du record de chaleur (31°C à 865m d'altitude) inégalé depuis au moins 2 ans. Alors que normalement, moins il y a de taches, plus il fait froid, comme le confirme récemment les recherches de l'astronome Valentina Zhazkova. Le 13 Juin, une tache apparait à l'extrème bord, elle existait donc déjà de l'autre côté du Soleil, et va se rapprocher peu à peu du centre le 14, 15 et 16 puisque le Soleil tourne sur lui-même en 25 jours. Le 15, un petit groupe de taches apparait vers le centre et y est toujours le 16. Bilan jusqu'au 5 Juillet toujours peu de taches, de zéro à 4, plus qu'une ce 1er juillet, et 5 jours sans taches depuis le 12 Juin car ce 3 Juillet 2017, l'unique tache sur le bord du Soleil le 2 a disparu le 3 Juillet tôt le matin, et le 5, pas de nouvelle taches. 3 jours consécutifs sans taches est assez rare, ils montrent bien le minimum solaire actuel. L'hypothèse d'épandage volontaire de gaz à effet de serre que je détaille à la fin de ma page La mafia du climat n'est peut-être pas qu'une hypothèse, au moins ponctuellement, car la fin de la canicule en tout début d'été n'est pas corrélé à la moyenne des taches à l'échelle de la semaine, et la fraicheur qui l'a suivi rétablit finalement une moyenne des températures normale sur le plus long terme. Bonne nouvelle, depuis une semaine qu'il fait modérément frais, plus aucun épandage, un vrai ciel bleu d'autrefois! Les avions passent sans faire de trainée! tu vois, quand ils veulent!

En insistant sur "le 2ème mois de Juin le + chaud depuis 1900" (faux) tout en minimisant sans les comparer les vagues de fraicheur quand le soleil est peu taché (depuis une bonne semaine au 4/7/2107, le retour du beau temps ne signifiant pas canicule, il ne fait chaud qu'au soleil, normal il monte au + haut), non seulement on truque les statistiques, mais voudrait-on en plus donner tort à l'astronome Valentina Zharkova? Elle a publié dans la très sérieuse revue scientifique Nature un article sur le climat/taches solaires. Si Nature l'a publiée alors que cette idée va pourtant à l'encontre de la propagande hystérique du GIEC, c'est vraiment que la revue ne pouvait pas faire autrement tellement son travail était sérieux et irréfutable. Les mafieux du climat ont répliqué en obtenant de Google que les recherches sur elle ne mettent pas le lien direct sur son article dans Nature. Preuve qu'elle Coura Amourraison.Cour

En attendant, la canicule de printemps a bien eu lieu comme prévu en février sur ma page "Contact", commencée le 22 mai dans certaines régions, elle n'a débordé sur l'été astronomique que de 3 à 7 jours -selon les régions-, preuve que tout ça est bien organisé et planifié; heureusement que la nature ne réagit pas toujours comme le voudraient ces déchets de l'évolution.. j'ai donné quelques exemples. J'incite à observez le ciel vous-même vers chez vous et faites-moi part de vos observations, ça ne coûte qu'une minute de ce temps si précieux!

Dans la nuit du 5 au 6, une grosse tache est apparue sur le bord du soleil, visible le 6. Depuis, elle s'avance lentement vers le centre, et le matin du 10, elle était impressionnante par la quinzaine de minuscules taches qui suivaient la grosse dans le sens inverse de rotation du Soleil, comme si la grosse était le résultat d'une explosion qui aurait laissée des débris derrière elles, ces minuscules taches en trainée. Ceci dit, à part ces taches toutes au même endroit, rien. Je me rappelle dans les années 90, période de réchauffement sans truquage des statistiques, qu'il était courant de voir 5 ou 6 groupes de taches identiques à ce groupe unique aujourd'hui.

Suite de cette page sur Taches solaires actu où je publie mes propres relevés des taches solaires, c'est de l'info de 1ère main. En plus, vous saurez tout sur le trifluorure d'azote, ce gaz dont l'effet de serre = 17000 fois celui du CO2.