C'est parce que le gilet jaune était déjà obligatoire dans la voiture que l'égrégore a si vite grossi! (point commun avec Charlie) Choc en retour, celui qui avait institué la mesure obligatoire il y a une dizaine d'années doit bien rire...jaune!!! Après la révolution verte, orange et bonnets et foulards rouges, la palette des couleurs s'épuise, il ne reste plus que le bleu.. Idem, après les gilets, bonnets et foulards, reste le pantalon? Pour la révolution en slip, attendez l'été merci. Dernière mise à jour, 12 décembre 2018

Bien que ce ne soient pas des moutons jaunes, ces chèvres taoistes noires et blanches 50/50 illustrent bien la division pour mieux régner entre "pros" et "anti" blocages des routes.

Les révolutions spontanées n'existent pas, cet article va le montrer avec l'exemple des gilets jaunes; une historienne l'a fait avec la révolution de 1789; d'autres auteurs l'ont fait avec les oranges ou autres bonnets rouges, les printemps arabes et autres manipulations des sociétés secrètes. La ficelle est décryptée, encore faut-il le faire en temps réel au lieu d'attendre des années ou des siècles avant que les dessous des cartes soient dévoilés.

La notion de gouvernance invisible est difficile à décrire, car les buts d'une révolution ne sont jamais uniques, le pouvoir occulte fait toujours d'une pierre 2 coups quand c'est pas 3 à 5. Ces coups sont parfois contradictoires, ce qui brouille les pistes, car un des coups pourra apparemment être défavorable au pouvoir en place, mais arrangera le pouvoir occulte ; et inversement, l'autre coup de la même manip pourra être une sorte de crédit au pouvoir en place, ou de test, le bénéfice étant différé pour l'état profond. Pour comprendre, il faut sortir de l'esprit binaire. Après la démonstration théorique, viendront les preuves.

 Dès qu'un groupe dépasse la dizaine d'amis et commence à avoir une influence locale, il est infiltré d'abord par un indicateur local puis, selon son rapport, par un des 200000 membres français d'une société secrète, maçonnique ou talmudique. C'est pourquoi, dès qu'un groupe indépendant tente quelque chose contre le régime en place, son idée va être noyée dans un mouvement plus important qui, lui, arrangera le dit régime ou sa strate profonde selon le cas. L'exemple du Conseil National de Transition est parlant car la manip s'est reproduite 2 fois en 2018.

 Fin 2017, le CNT annonçait aux abonnés de sa newsletter que la journée du passage à l'action à Paris serait celle du 5 mai 2018. Parmi les abonnés, l'un était franc-maçon dans la même obédience que Mélenchon, et l'informa de la date et de l'action, qui était du reste diffusée dans une vidéo Youtube. C'est pourquoi la France Insoumise choisit aussi cette même date pour un grand rassemblement de protestation. Du coup, les médias se focalisèrent sur ce rassemblement de LFI, et la centaine de personnes du CNT qui essayèrent d'entrer à l'Elysée pour réaliser leur plan prévu furent repoussées sans aucune couverture médiatique. Opération réussie : le grand rassemblement de LFI a agit comme une soupape de sureté pour évacuer la grogne générale, assurant quelques mois de tranquilité au régime, tout en s'étant débarrassé du CNT et de son encombrante affaire du CRS Granié aussi pour quelques mois ; d'une pierre deux coups.

 L'été passa, et fin août 2018, le CNT convia ses adhérents à son assemblée générale. Il y fut décidé pour le mois de novembre d'une nouvelle tentative qui démarrerait en bloquant sans les casser toutes les machines d'encaissement des péages autoroutiers, de façon à rendre les autoroutes gratuites dans toute la France. Il n'était pas question de bloquer les français de base ni de casser. Mais une des têtes pensantes du CNT me fit part de son impression concernant un manipulateur qui avait l'air d'être à l'AG pour infiltrer le groupe. Bonne pioche ! Le manipulateur en question avertit son obédience qui recruta quelques dizaines de gens ordinaires dont la moitié étaient ses "frères et soeurs", de loge bien sûr, le tout « sans antécédents militants ni judiciaires, des gens apparemment ordinaires » qui lancèrent l'idée sur les réseaux « sociaux » de bloquer la France le 17 novembre... date choisie aussi par le CNT !... un peu par défaut, car il s'était tout simplement fait doubler dans sa propre idée, mais ses devanciers modifièrent le plan dans un sens qui arrangerait l'état profond des sionosaures tout en désavantageant apparemment le régime basique. En effet, le résultat fut encore une fois de « diviser pour mieux régner » : d'un côté les « pro gilets jaunes » prêts à perdre du temps à bloquer et se faire bloquer ; de l'autre les gens sensés, ulcérés qu'une minorité prenne le peuple en otage, parce que la liberté de circulation est un des points fondamentaux de la Constitution Française et des Droits Humains. Bref, des pauvres comme eux que j'appelerai "librecirculationistes" ce qui révèle la manip car il y a tout simplement, pour commencer, erreur sur la cible !

 En effet, un mouvement vraiment révolutionnaire non-manipulé bloquerait les aéroporcs, car ce sont plutôt les riches, politiques et autres diplomates qui se déplacent couramment en avion. Or ces gilets jaunes ont, la première semaine surtout, emmerdé des gens aussi pauvres qu'eux. Ils se sont trompés de cible parce que ce n'est pas dans leur rôle ni dans leurs capacités cognitives d'identifier les bonnes cibles. Ce ne sont que des exécutants inconscients, les même qui collaient sur leurs véhicules le « je suis Charlie » de 2015. Les analogies entre les 2 mouvements sont suffisamment flagrantes pour comprendre que ce sont les mêmes qui tirent les ficelles dans les 2 cas à presque 4 ans d'écart. Preuve que la classe ethno-confessionnelle a qui a profité l'affaire Charlie ne s'est cette fois pas mêlée aux gilets jaunes: ils savent que leurs chefs sont à la manip, et il attendent tranquillement la fin de l'histoire pour en tirer des bénéfices. 

Revenons à l'erreur sur la cible, une vraie cible aurait été de bloquer les accès aux aéroporcs.

Et c'est parce que l'avion est toujours protégé que le kérosène revient à 10 centimes le litre aux compagnies même 5 quand le cours du pétrole est très bas, aucun pays au monde ne taxe le kérosène. En reportant 30% des taxes des carburants auto sur le kérosène, ça remettrait l'essence à 1 euro le litre ! Mais ça, personne ne le dit, encore une preuve que les révolutions sont toujours détournées de leurs buts initiaux et manipulées par les régimes. Régimes qui s'arrangent toujours pour canaliser les soupapes de sureté populaires sur les routes plutôt que sur les aéroporcs. Même en mai 68, les aéroporcs n'avaient pas arrêté leur trafic pendant que les voitures des particuliers étaient pour beaucoup en panne d'essence (j'avais 16 ans, je m'en rappelle!). Donc, si aucune révolution ne s'est attaquée en priorité aux aéroporcs, c'est qu'elles étaient toutes manipulées!!!

 Voyons maintenant quelques indices de plus qui montrent que cette fausse révolution arrange le régime. D'abord, la justice continue d'appliquer sa règle séculaire d'inverser victimes et agresseurs. Si vraiment les gilets jaunes emmerdaient le régime, ce dernier profiterait des délits commis par certains pour les coffrer en exemple. Or c'est le contraire qu'on observe : à délit égal, ce sont les librecirculationistes qui ont forcé les barrages qui sont mis en garde à vue ! Tel ce touriste anglais et ce chauffeur routier australien qui ont été mis en garde à vue pour avoir seulement  touché sans les blesser des gilets jaunes en démarrant dans le barrage. Ou alors ce type en Twingo qui avait réussi  a forcer le barrage sans dommage mais a été poursuivi par 2 motards de la police + 2 de la gendarmerie qui ont du lui tirer dessus pour qu'il s'arrête! Par contre, de ces (très rares, je ne généralise pas) miliciens jaunes qui faisaient la quête dans les files d'attente et donnaient des coups de pieds dans les portières ou les rétros de ceux qui ne voulaient pas payer, aucun n'a été mis en garde à vue. Pareil pour la morte de Pont de Beauvoisin, sa fille, gilet jaune sur le dos, a annoncé de déposer plainte contre l'Etat au lieu de dénoncer ses copains qui avaient tapé sur la voiture de la conductrice, déclenchant sa panique et l'accident. Elle se soumettait ainsi sans le savoir, à l'égrégore des gilets jaunes. 

La symbolique de l'égrégore des gilets jaunes coule de source à la lumière de l'analyse de ces incidents: le délit n'est pas les incivilités de 10% des gilets jaunes aux instincts de voyous, mais le fait de refuser le blocage et de s'arranger pour passer quand même. Même s'ils ne font ni blessés ni dégats, les librescirculationistes sont rattrapés et sanctionnés à la place des voyous qui polluent +++++++ en faisant brûler des pneus et autres mobilier urbain. (sans oublier toutes les pollutions inutiles des millions de moteurs tournant au ralenti dans les barrages et celle des voitures brûlées par les gangs de casseurs) L'égrégore est donc celui de l'immobilité, ceux qui veulent avancer sont sanctionnés. Le sens initiatique est très grave, il indique un pays qui n'avance plus et qui risque donc la destruction car rien n'est statique dans l'univers, ce qui l'est est soit détruit soit repolarisé, voir les lois universelles dans la seconde partie de Egrégore: définition

La seconde semaine, il y a eu un début de changement, suite à ces violences, les blocages complets ont peu à peu été remplacés par des barrages filtrants pour ne pas se mettre à dos la population. Du coup, les manipulateurs ont, comme je l'avais prévu avant la mise à jour envoyé les black-blocs financés par Georges Sceau ROSe à 6 pétales, le 24 novembre et surtout le 1er décembre, car le mouvement redevenait populaire à partir du moment où les blocages avaient été remplacés par des ralentissements. Mais tout en faisant mine de combattre le mouvement, les manipulateurs ne perdent pas de vue le but: faire aboutir ce mouvement à la démission de Macron pour mettre un des leurs encore plus direct à sa place.

 Il faut sortir de l'esprit binaire pour comprendre pourquoi certains barrages ont été évacués et pas d'autres, alors que l'ensemble du mouvement, et surtout les casseurs, arrange le régime. En fait, le régime régule le mouvement pour diviser les français en « pros » et « anti », et quand les « pro » en font trop, ils évacuent le barrage, mais en en laissant un autre plus loin. Inversement, quand un rond-point est trop "cool", laissant passer presque sans ralentissement comme au Pouzin dans l'Ardèche, ils envoient les casseurs.

Tous ces paramètres et infos remontent à l'égrégore qui en déduit un niveau moyen  à ne pas dépasser ou ne pas descendre en dessous pour que le régime laisse les gilets jaunes agir.

Inversement, quand ce sont des "anti" qui montrent l'exemple qu'on peut forcer un barrage, ils sont mis en garde à vue pour servir d'exemples à ne pas suivre, afin que le mouvement puisse se poursuivre. Si le régime voulait vraiment arrêter le mouvement, il ne sanctionnerait pas les librecirculationistes qui ont forcé les barrages sans faire de blessés, au contraire. Ce paramètre remonte aussi jusqu'à l'égrégore qui assure en retour la protection des quelques violents qui sont des voyous rentrés, gens sans histoires jusque là pour la plupart, mais qui profitent de l'occasion et de l'effet de meute pour extérioriser leurs bas instincts jusque là refoulés.

 Maintenant quelles sont les implications occultes ? Déjà, ce mouvement a émergé sans syndicats ni partis politique, ce qui démontre un essai de fédérer d'une façon privée. C'est dans la logique des sionosaures de vouloir éliminer les services publics, y compris les syndicats qui sont pour eux des "services publics de la protection des travailleurs" et de tout privatiser, donc employer à la demande et jeter après (la société sans retraites dont rève Jacques Attali...qui à 72 ans touche une bonne retraite).

Les réseaux soi-disant sociaux arrivent à point nommé dans l'histoire de la sionisation de la France pour privatiser les manifestations. Donc, ce mouvement est un essai, avec un but initial anodin (les carburants) pour voir si on peut manipuler tout un pays (à part les quelques éveillés qu'il contient) depuis les réseaux soi-disant sociaux (le contraire de la réalité, principe de Jacob Frank).

Pour comprendre comment les Fesses de Bouc et autres manipulent l'opinion, il faut comprendre qu'ils agissent par élimination et non par promotion. Par exemple, j'ai été en contact avec la fondatrice d'un groupe Faisseubouqueue qui était arrivé à 42800 personnes, nommé "l'autonomie est la clé de notre futur". Le groupe avait élu un conseil d'administration très vigilant qui a démasqué et viré du groupe tous les trolls professionnels payés pour orienter les opinions toutes catégories sur les réseaux "sociaux". Faisseubouque n'étant pas arrivé à orienter ce groupe, s'est vengé en le mettant en mode "fermé". Il existe toujours mais n'est plus référencé et accessible seulement aux membres déjà inscrits, ce qui ne l'a pas empêché d'atteindre les 100000 personnes par d'autres moyens. Pour nos gilets jaunes, Fessebouc a au contraire favorisé la diffusion des idées du groupe de départ dont j'ai parlé plus haut. Le même système pourrait-être utilisé pour dresser plusieurs catégories de gens les unes contre les autres et engendrer une guerre civile, ce dont raffolent les ordus ab chaos depuis 3000 ans, descendants du culte de Baal remontant à 5500 ans.

Si les évènements continuent selon la ligne de moindre résistance, on arrivera au stade ou seul un chaos général (guerre mondiale) fédèrerait les français qui auraient alors autre chose à faire que de se battre entre eux.....

Mais tout le monde n'est pas d'accord au sein des sociétés secrètes qui agissent en coulisse. Il y a une rivalité secrète entre sociétés maçonniques de base et nébuleuse talmudique. Ainsi, FO et Mélenchon (Grand Orient) vont tenter (déjà réussi le 5 mai, donc improbable cette fois-ci) de récupérer le mouvement (et s'ériger en sauveurs du chaos) lors de la prochaine manif parisienne du 24 novembre 2018. ça se précise après celle du 1er décembre. Mais le Pdt de FO a suivi il y a une quinzaine d'années la formation des "Young Leaders" de la FAF (French American Fondation). C'est une formation de 3 semaines qui se fait aux USA (en avion polluant, sans aéroporcs bloqués) dont le but est d'apprendre à jouer le jeu de la démocratie tout en passant en force si le scrutin ne donne pas les résultats arrangeant le régime. Depuis 2007, quasiment tous les ministres ont suivi cette formation. 2007, c'est la rentrée de la France dans l'OTAN et pas que ça (cf.traité mafieux de Lisbonne), tout s'enchaine d'une façon organisée...

Que faire? Manifester? 

Si c'est pour bloquer les accès aux aéroporcs, oui, sinon, priez plutôt pour que l'astéroïde tombe au bon endroit au bon moment, pour réorientrer et relancer l'évolution d'un monde qui n'en a plus...... sens de l'évolution Une étude scientifique citée sur Sputniknews (Sputnik France) tombe au bon moment, pour montrer qu'un astéroide est tombé il y a 3700 ans sur la zone Jourdain/mer morte/Jordanie, où se situaient Sodomme et Gomohre. Toute vie a été détruite sur un diamètre de 60Km que personne n'est venu repeupler pendant 700 ans. 

Rappel: il faut faire vibrer l'air pour transmettre l'info à l'éther, donc parler à haute voix (pas à côté de votre Xphone ni dans un lieu public pour ne pas passer pour un dingue), la pensée seule ne fonctionne pas.

Annexe, faisons un peu de numérologie:

17/11: 7+1=8, chiffre de l'argent

11= maître nombre de l'arrogance.

L'association des 2 est une signature des sionosaures.

1+7+11=19=1 (1+9=10=1) Le 1 est l'unité primordiale, quelque chose qui démarre, ce mouvement a été numérisé pour durer.

Si on ajoute 2018, on tombe sur le 3 (2 pôles opposés + régulateur),  c'est donc une entité stable qui a acquis une existence autonome. Les charlies jaunes seront encore mieux motivés et la laisse sera devenue invisible: c'est l'égrégore. 

Voyons maintenant la future manif du 24/11: 2+4=6, chiffre de la destruction vu le contexte. Il y tout à parier que Georges Sceau ROSe à 6 pétales va envoyer ses black blocks, permettant au régime de se positionner en sauveur après la casse. Et comme tous ces mafieux sont dans une perpétuelle fuite en avant, si les nouveaux Charlies jaunes obtenaient la démission de Jupiter, ce serait pour mettre Jacques Adit, pardon, Attali, ou B.H.Aile président de façon à gouverner directement selon les protocoles de "sages" de Chions. Après un merdier pareil, les français accepteront tout (du moins dans la tête des sionosaures, mais l'esprit gaulois n'est pas mort), résultat inverse de ce qui était recherché (le contraire de la réalité, toujours!)

Après Sarkosy, certains pensaient que le pire avait été atteint, qu'on avait touché le fond, et qu'après ça irait mieux.....

Et Ben... non! ça a été pire avec Hollande. "Cette fois se dit le peuple, difficile de trouver pire...."

Et Ben... si! La preuve avec Macron. "Cette fois se dit le peuple, c'est impossible de trouver pire..."

Impossible? Sauf si on instrumentalise le dit peuple pour qu'il provoque lui-même ce pire, comme ça il ne pourra plus protester. C'est ce qui se passe avec nos charlies jaunes infiltrés de casseurs. Les "sages" de Chions improvisent à vue, et s'ils pouvaient faire virer par les charlies jaunes leur copain sioniseur qu'ils trouvent trop lent, ils gouverneraient directement le régime. ça tomberait bien! car d'autres de leurs copains commencent à ne plus se sentir en sécurité en Israel à cause de la guerre ci-dessous qui se prépare, la France est déjà désignée comme pays d'acceuil, pays hexagonal comme leur symbole de ralliement..

Cette fois il n'y aurait plus de pire possible, sauf.. la guerre mondiale hybride (=avec une partie nucléaire) Et c'est là que l'astéroïde tomberait, comme je l'avais annoncé dans mon 1er livre publié en 1991 Mise à jour1er livre.

 Commentaire du 10 décembre:

Le fait que les gilets jaunes commencent à s'étendre dans plusieurs pays d'Europe est un signe avant coureur de vouloir fédérer l'Europe dans quelque chose de commun avant la guerre mondiale, pour qu'elle soit considérée comme une seule entité (l'Europe des régions instaurée à la faveur du chaos jaune, rève des sionosaures). 

N.B: Mon orgeuil personnel passe en dernier donc j'espère me tromper!!!  En effet, l'orgeuil personnel ne mange pas de pain et ne consomme pas d'électricitéAime bien, il est donc souhaitable qu'il soit mis en défaut si mes prédictions pessimistes ne se réalisaient pas. Le simple fait de les énoncer est un rempart qui freine leur réalisation; j'y reviendrais dans un article sur les prophéties et leurs rôles. A suivre.

Et pour finir (humIncertain), mon point de vue personnel sur le prétexte initial (prix des carburants)

C'est un faux problème car il est possible de diminuer d"environ 30% sa consommation donc ses dépenses, uniquement en modifiant sa façon de conduire. (Conduite consciente anticipative au lieu de réactive sans anticipation). Je le fais depuis 1971, et ça marche, j'ai les preuves du recul. En bonus, vous userez aussi moins de freins, moins de pneus, moins de mécanique...Et plus de Km! Entre 1992 et 2010, j'ai déjà fait  560606Km Confusavec une R21 équipée au GPL (moins cher et 15 fois moins polluant! en plus des 30% d'économie dus à la façon de conduire, valables avec tous les carburants

Oh! j'ai pas fait la mise à jour numérologique: 1er décembre = 1+1+2 = 4, chiffre dont le côté négatif est l'enfermement, autrement dit, le point de non retour est dépassé. Si je rajoute 2018, je trouve le 6 (4+2+1+8 = 15 = 6) 6, chiffre de la destruction. Pour le 8 Décembre, 8+1+2 = 11, maître-nombre de l'arrogance, et rajoutant 2018 on tombe sur le 22, maître-nombre des coups tordus, réduit à 4 (2+2), donne l'enfermement à nouveau: le piège se referme; Macron va avoir beaucoup de mal à rester, un sionosaure se présentera aux élections et sera élu en truquant les élections si elles ne donnent pas le résultat attendu, cf.plus haut  formation de la FAF aux US.

Et pour finir? J'ai écris trop vite, cet article ne pourra prendre fin que lorsque la partie d'échecs entre les 2 factions oligarchiques aura pris fin. En effet, je ne peux pas terminer cette page sans la relier à l'attentat du 11 décembre à Strasbourg. D'abord les indices qui montrent que les commanditaires sont toujours les mêmes. Est-il besoin de faire un rappel, de mémoire donc j'en oublie:

-Kennedy, assassiné un 22/11 (les 2 maîtres-nombres de l'arrogance et du machiavélisme en numérologie cabaliste) 

- Guerre de 14/18, fin le 11/11 (pour montrer que ceux qui l'ont déclenchée ont aussi décidé de la date de fin.

- les deux 11/9 (1973 et 2001) 2001=2 gros et 1 petit (tour N°7), comme pour Charlie et Paris13/11

- attentat de Madrid (200 morts) un 11/3.

- affaire Merah, 3 attentats comme Charlie et le Bataclan. Si le 2ème et le 3ème on eu lieu le 15 et 19, c'était le 11/3 pour le 1er, celui du coup d'envoi.

- Autre 11/3, Fukushima, ce qui montre au passage que le séisme a été déclenché par une énorme explosion nucléaire sous-marine, la radioactivité dégagée ayant été imputée à la centrale endommagée.

- Mai 68, coup d'envoi le 22 Mars

-2015 à 2018: Un attentat chaque 22 Mars.

- Et pour 2017, comme le 22/3 avait déjà été employé, attentat de Manchester le 22 Mai, et pour que le signe de reconnaissance soit parfait, explosion de la bombe à 22h30 (on retrouve le 22/3!) et, de 19 morts le soir, il y en avait 22 le lendemain matin! (Dans les sociétés secrètes, on apprend dans les hauts-grades que pour la "bonne" cause, tout est permis, donc, laisser mourrir 3 blessés graves pour faire 22 morts ne cause aucun problème de conscience à ces sous-humains.)

- On va me dire que Charlie Hebdo était le 7/1. Mais la grande manif permettant de fabriquer "l'égrégore Charlie" a bien eu lieu le 11/1, l'égrégore était le plus important dans ce cas, l'attentat n'étant que le moyen employé. 3 attentats, 2 gros et un petit.

- Attentats de Paris, 3 attentats (2 gros, Bataclan et bar rue de Charonne, et 1 petit au stade de France) Le 13/11 Coup double, le 13 est le nombre porte-bonheur pour les cabalistes à qui le 12 donne des boutons, l'inverse des Catholiques.

Mais cette fois, la gestion du mouvement jaune imposait une improvisation d'urgence, et ils ont du faire avec le mois 12 maudit, mais à condition que ce soit le jour N°11!

Donc, le 11 Décembre s'inscrit dans la très longue liste des attentats ou autres coups tordus fait exprès un 11 ou un 22, voire les 2 à la fois pour les coups énormes, comme l'assassinat de JFK. Cette numérologie est la signature des commanditaires, qui se font ainsi reconnaitre de leurs co-religionnaires dispersés dans le monde entier.

Cette fois, ils ont du faire preuve d'imagination pour ne pas ressortir la ficelle trop usée de la carte d'identité retrouvée dans la voiture ou les décombres: le mouvement jaune suscitant quelques éveils, il fallait être prudent! Donc, le coup de la carte d'identité devait être indirect, via le récit rocambolesque du chauffeur de taxi, sans carte proprement dite mais aboutissant au même résultat: identifier un coupable pour focaliser l'attention et faire durer la traque pour désamorcer le WE de l'acte 5, et aussi oublier un autre tireur. Comme pour Merah, Charlie et Paris3, il y avait 2 équipes. Une de petite(s) racaille(s) manipulée(s), et d'autres tireurs aussi maussades que la météo pour faire vraiment des morts, car une racaille qui tire dans le tas sans être entraînée fait surtout des blessés et peu de morts. Le but des autres tireurs, entrainés ceux-là, est de faire des morts afin que le compte y soit pour une manipulation a effet national. Justement, pour Strasbourg, le grand nombre de blessés pour 3 morts dont "seulement" 2 immédiatement et le 3ème le lendemain semble montrer que cet attentat a été organisé dans l'urgence, et non préparé de longue date comme Charlie qui avait été préparé dès le 26/11/14, soit 6 semaines avant. Cette organisation un peu improvisée, météo pas assez maussade, met en lumière le combat de 2 factions oligarchiques dans cette affaire. Il faut revenir sur la notion de gouvernance invisible.

Les factions de l'oligarchie sont un peu comme les relations humaines à petite échelle: même vos très bons amis ont au moins un domaine secondaire pour lequel vous ne pouvez pas leur faire confiance. Inversement, si vous n'aimez pas bien la chasse et vous avez un voisin chasseur, vous ne vous en ferez pas un ami mais si il est sociable et bienveillant, la différence d'opinion sur la chasse n'empêchera pas les relations de bon voisinage, mais ça s'arrêtera là. On pourrait schématiser la relation humaine par 2 cercles qui se chevauchent + ou - partiellement tout en ayant chacun sa partie indépendante. Là ou les 2 cercles fusionnent, il y a accord, et chacun conserve ses différences ou oppositions sur les parties personnelles. Et bien c'est exactement pareil dans les factions oligarchiques. Un excellent article intitulé "envers qui Macron est-il débiteur?" http://www.voltairenet.org/article204276.html montre sans en parler qui peut avoir organisé l'attentat pour essayer de mettre fin au mouvement jaune, en faisant durer la traque jusqu'au WE pour bloquer l'acte 5 soutenu, lui, par l'autre faction.

C'est cette autre faction qui veut remplacer Macron comme nous l'avons vu. Si la faction Macron est surtout centrée sur New-York et le club de Bilderberg, http://www.voltairenet.org/article204276.html l'autre faction est plutôt centrée sur le Moyen-Orient et des loges du  B'nai Brith de pays aussi opposés que la Russie, Israël et la Turquie, pour ne citer que ceux-là. Opposés sur le dossier syrien, mais alliés de circonstance pour remplacer Macron par un de leurs co-religionnaires français. Ce sont les relations de bon voisinnage sans être amis. Laquelle des 2 factions va remporter le Jack-pot?

Dans un premier temps, c'était la dernière citée. Le 11 décembre, l'autre faction a stoppé l'échec et mat qui se préparait au soir de l'acte 5 avec le fou de l'attentat. On peut dire aussi que l'attentat a fait un trou dans l'égrégore des gilets jaunes qui s'est donc dégonflé, regonflant l'égrégore des attentats toujours prêt à reprendre du service. (image assez juste au niveau astral).

Le plan visant à virer le petit sionosaure pour en mettre un plus méchant à la place va-t-il réussir? Pour l'instant on peut douter, mais la partie d'échecs n'est pas finie. A suivre.