2. janv., 2012

NDE et perceptions extrasensorielles

          J’ai mis ce site en ligne en novembre 2011 (11/11Grand sourire), et la nouvelle version des « Mystères des Systèmes du Monde » est enfin en ligne depuis l'été 2013. J'ai mis tout ce temps car la reconstruction de ma maison autonome me prends presque tout mon temps, depuis son incendieMalade le….22/1/2011, pas un hasard, les 11 et 22 étant à la fois les nombres de l’arrogance (exemples, LES 11 septembre -1973 et 2001-, l'assassinat de JFK le 22/11/1963, formation de l'égrégore charlie un 11/1, attentats de paris le 13/11) des catastrophes (11 mars 2004 et 2011, Madrid et Fukushima) et du changement qui découle des catastrophes à condition de rebondir. ConfusUn des rebondissements fut pour moi d’ouvrir ce site...le 11/11/11Grand sourire, un autre est de refaire ma maison non pas à l’identique mais beaucoup plus autonome en énergie qu’avant, dépendante de l’extérieur uniquement pour le téléphone et internet Aime bien, voir les photos dans mon album sur ce site ainsi que la page "écobricolages".  Encore un autre de ces rebondissements est l’affinage de mon 7eme sens qui m’a permi d’écrire mes 2 bouquins.

           Justement à propos de cette ouverture des perceptions que j’appelle 7ème sens car tout le monde en a au moins 6 et non 5, j’ai quelque chose à révéler que je ne raconte pas dans le bouquin.


           Dans le livre, j’attribuais naïvement mes perceptions des mystères à un travail dans mes vies passées qui trouvait son aboutissement dans celle-ci, excluant la NDE comme élément déclencheur, puisque je n’avais pas de mémoire d’une telle expérience aux frontières de la mort (EFM ou EMI en français, NDE étant l’acronyme anglais, near death experience).

          Or 5 ans après la parution du livre, je découvris que j’avais fait au moins une et peut-être même 2 NDE dans ma toute petite enfance, je vais vous raconter ça.


          En 2002 en bricolant, j’écoutais sur Europe 1 l’émission de Marc Menant sur le paranormal (qui n’existe plus) quand quelque chose me fit redoubler d'attention. Incertain L’invitée de l’émission était Sylvie Dethiollaz, une suissesse chercheuse en biologie moléculaire par ailleurs présidente de l’association « Noêsis ». Cette association qui je crois existe toujours se fixe comme but d’étudier les NDE. Cette personne décrivait donc les stades classiques des NDE, le tunnel, la lumière etc…........... à un moment, elle dit « certaines personnes vivent un stade où elles perçoivent tout l’univers comme un grand tableau unique, et à ce moment, à n’importe quelle question qu’elles se posent, la réponse jaillit instantanément »Ha ha

          Je posais mes outils et écoutais chaque mot car elle était en train de décrire ma façon de fonctionner dans bien des situations! Incertain

          Question de Marc Menant : « Mais est-ce que ces personnes conservent cette faculté une fois revenues à la vie ? »

          Sylvie Dethiollaz répondit que non et précisa par ailleurs que ce stade ne concernait que 1 ou 2% des NDE, donc était plutôt rare.

          Je relevais le mail que cette personne donna à la fin de l’émission mais ne pu lui écrire que 6 mois plus tard pour cause de difficulté à trouver un autre Mac à mon gôut pour remplacer celui que la foudre m'avait grillé...c'était en 2002.

          Je lui posais donc la question suivante : « Vous aviez dit dans l’émission que les personnes qui étaient passées par ce stade ne conservaient pas cette perception de l’univers une fois revenues à la vie, mais n’auriez-vous pas observé au moins une exception ?

           Réponse : « si, j’ai vu 2 ou 3 exceptions, et le résultat est parfois surprenant » Amour Bien que sibylline, cette réponse était claire pour moi, et je m’en allais poser des questions à ma mère…..IL était temps, 3 mois plus tard, elle faisait un AVC qui lui fit perdre une grande partie de sa mémoire, pas de hasard toujours.


           J’appris donc qu’à l’âge de 4 mois, elle m’avait retrouvé couvert de bleus sans connaissance, et que j’étais revenu à la vie alors qu’elle me croyait mort. MaladePuis entre 18 mois et 3 ans, bien que je m’en tirasse avec quelques égratignures, je fis peut-être une seconde NDE, et n’eut la vie sauve que grâce à l’intervention d’un adulte qui m’empêcha de servir de repas à des bestioles.Chuchote

          Et c'est pas tout.

          Vers le même âge, je fis une mononucléose infectieuse qui dura 18mois et pendant laquelle j'assimilais très peu malgré la suralimentation et devint extrèmement maigre.

          Et pour compléter, je fis une période d'autisme, balancements dans mon lit en marmonant des incantations qui furent identifiées comme africaines par le médecin, ça commence à faire beaucoupTriste

          Mais tout rentra dans l'ordre miraculeusementOh là là !bien qu'il me reste de cet épisode un "défaut de convivialité de surface"; à ne pas confondre avec un défaut de communication, bien au contraire, ce sont souvent les gens qui ont une convivialité de surface agréable qui sont à long terme des handicapés de la communication, ne parlant que par sous-entendus, mots clés etc....

           Le travail initiatique que je fis plus tard entre 15 et 28 ans (et qui continue toujours sous une forme différente) me permit donc de faire fructifier cette perception de l’univers initiée par au moins une NDE. En effet, bien que peu de personnes sortent inchangées d’une telle expérience aux frontières de la mort, beaucoup oublient ou en tout cas ne se servent pas de leur expérience comme tremplin pour développer des perceptions extra-sensorielles. Peut-être aussi parce que le passage au stade décrit plus haut ne concerne que 1 à 2% des NDE.

           Et pour finir ce puzzle, je pense que les 1 à 2% de personnes qui passent par ce stade n’y passent pas par hasard, mais que c’est le passage par ce stade qui est une résultante d’un travail effectué dans une vie passée, et un moyen employé pour faire retrouver la mémoire de la nature aux personnes qui le méritent, surtout si la NDE a lieu dans la toute petite enfance comme ce fut le cas pour moi. Si elle a lieu tardivement, il se peut que ce soit en même temps en rapport avec le travail de la vie présente et pour préparer une vie future.

           Voilà pour les perceptions qui m’ont permi d’écrire ces 2 bouquins dont le second est en ligne gratuitement sur 7 pages de ce site. A bientôt.

           Mis en ligne le 2/1/2012 (2 1 2 1 2, ça c'est du rebondissementGrand sourire )