Une bûche vivante! En fin d'hiver, j'avais coupé quelques tannes de châtaignier pour faire des bûchettes pour dans 3 ans, et aux environs du solstice d'été, j'ai du déplacer le tas qui gênait là où il était. Surprise! environ 5% des bûches avaient continué de vivre une fois coupées, au point de faire pousser des feuilles sur la seule réserve de sève emmagasinée dans la bûche! Au moins, ces bûches-là brûleront mieux que les autres, ayant moins de sève à sécher puisque partie dans les feuilles.