Celui des pêches blanches (à droite) a fait comme le roseau de la fable de La Fontaine: plié jusqu'au sol, il s'est redressé une fois la neige secouée par mes soins. Par contre celui des pêches de vigne (à gauche) a fait comme le chêne de la même fable: ses 2 branches principales se sont cassées à angle droit, trop pour les réparer, il va falloir les couper complètement. Le pêcher repartira avec le reste, mais ne produira pas autant de pêches avant 2 ou 3 ans.