La neige du 1er mai 2017 après celle du 1er mai 2016!!. Quelle synchronicité!

Comme l'année dernière LE MêME JOUR, voilà la neige des 1er Mai. Situation beaucoup plus fréquente depuis 2012 que dans toute la période de réchauffement (1975/1998) et de hiatus (1999/2011). Preuve que le climat est cyclique, c'est le soleil qui décide en première position; détails sur ma page "la mafia du climat"

A la fin de la page pour respecter l'ordre chronologique (sauf pour le 1er Mai 2017, mais je voulais le mettre en // avec le 1er Mai 2016), 2 mini-reportages. Le 1er sur la neige des 1er Mai 2016 et 2017 qui s'inscrivent dans un hiver en retard et/ou printemps frais rééquilibrant les l'automnes doux de 2015 et 2016. On y voit que les mécanismes de la nature se moquent à l'occasion des mafieux du climat. Le second sur la campagne de pulvérisations du Lundi matin de Pentecote 2016 (16 mai).

Et encore après (17 septembre 2016), le rééquilibrage spectaculaire de la nature dès qu'il y a quelques jours sans épandages aériens, car nous avons été gâtés cet été, 4 semaines sans chemtrails, ce n'était pas arrivé depuis le printemps 2007.

Bizarreries et synchronicités climatiques locales

Temps doux ne signifie pas ensoleillé, des périodes grises très longues apparaissent ici, inconnues avant avril 2012.

Depuis qu'on parle de temps exceptionnellement doux pour cet automne, j'assiste ici à un retour du déficit d'ensoleillement qui a prévalu localement du 1er avril 2012 au 16 décembre 2014.

Alors qu'on annonce des records de chaleur sur tout l'intérieur du pays, une bande fluctuante d'environ 150Km de large près de la Méditérannée, surtout sur le Languedoc mais remontant jusqu'à chez moi, doublée parfois d'une seconde bande le long de la côte Atlantique se voit pénalisée par un temps gris avec peu ou pas de pluie, mais des nuages bas qui mettent les montagnes -quand il y en a- dans le brouillard dès 900/1000m d'altitude en moyenne.

Habitant près de la limite, il me suffit de prendre la voiture et de faire 20Km vers le Nord pour trouver le Soleil! 

 

Dans ma page Mon CEA à la maison, ayant du calculer la surface des panneaux solaires d'après le nombre d'heures de soleil par an, j'énumère en temps réel la baisse énorme de l'ensoleillement que nous avons eu ici en 2012 et 2013, ainsi que la pluviométrie énorme de 2014, 3,78m de pluie!! Cette année 2015, il a beaucoup moins plu, environ 1,40m, ce qui est encore suffisant pour maintenir les sources pleines, mais moins que la moyenne annuelle ici qui est d'1,75m environ, une des plus élevées de France (la banane des Cévennes, comme disent les météorologues, est la zone la plus arosée de France)

 

Donc cet automne mais surtout en décembre, voilà que ce phénomène de grisaille persistante alors qu'il fait beau dans la majorité intérieure du pays, se reproduit. Du 17 décembre midi au 10 janvier au soir il n'a fait beau temps que le 27 et le 30.

 

Ce n'est pas normal au vu du climat passé. Depuis une quarantaine d'années que j'habite là, j'avais observé qu'il y avait rarement plus de 2 ou 3 jours sans soleil, ce qui est paradoxal dans la région la plus arosée de France, mais logique quand on sait que beaucoup de pluie peut tomber ici en très peu de temps (toutes sortes de records sur ma page Mon CEA à la maison).

 

Cet été, je suis allé en touriste à l'observatoire météorologique du Mont Aigoual, et une personne du métier a fini par me dire "que les statistiques de mesures d'ensoleillement d'avant 1980 avaient été supprimées des archives de Météo-France". - Pourquoi?  - systèmes de mesures pas fiables!

C'est évidemment un faux prétexte, puisque par exemple, le GIEC utilise des mesures datant de 300 ans encore 100 fois moins fiables. Par exemple, il suffit qu'un seul bateau soit passé en 1826 dans une zone de 500Km de côté, ait remonté un seau d'eau de mer et plongé un thermomètre dedans, pour que cette mesure soit extrapolée et validée pour tout le carré et toutes les années jusqu'au prochain bateau, qui peut passer 60 ans après ou jamais! Certains carrés de 500km n'ont aucune mesure, le GIEC les a inventés par extrapolation, belle précision!

Voir à ce sujet la vidéo http://spread-the-truth777.blogspot.ch/2015/02/pour-le-directeur-de-lipgp-il-ny-plus.html

Les mesures d'ensoleillement de Météo-France de 1946 à 1980 étaient certainement 100 fois plus fiables que les mesures du GIEC citées plus haut et dans la vidéo du lien ci-dessus, mais voilà.. elles n'étaient pas informatisées donc inmodifiables d'un clic. En guise de "supprimées", elles ont du être seulement rendues innaccessibles aux techniciens de base, et classées "innaccessibles sauf avec autorisation de la direction", voire même "secret défense".

Que veut-on nous cacher? Que l'ensoleillement a baissé de 30% sur l'Europe entre le milieu du 20ème siècle et le nouveau millénaire. Et devinez à cause de quoi? des chemtrails!

Par exemple, si une zone de 250km sur 150 au bord de la Méditérannée reste sous les nuages bas -dans le brouillard en altitude- pendant 21 jours avec seulement 88mm de pluie tombée très étalée dans le temps, cela veut dire que ces nuages se sont formés hors du processus d'une perturbation pluvieuse. On sait que la Méditéranée est anormalement chaude cet automne, et que l'évaporation est forte. Mais que faut-il pour que cette évaporation se déplace vers certaines zones plutôt que de rester là où elle est s'il n'y a pas de vent? Il faut que les zones en question soient très sèches, car la vapeur d'eau larguée en un point va s'étaler sur le maximum d'espace tant qu'elle ne rencontrera pas de zone plus humide que celle d'où elle vient, exactement comme la bouteille de butane que vous laissez fuser dans votre cuisine va rapidement se sentir à l'autre bout d'une grande maison. Et qu'est ce qui peut rendre une zone très sèche? le Baryum contenu dans la mixture chemtrail.chemtrails: inédits.

 

 

 

Depuis quelques années, les tas de bois stockés dehors noircissent.

Depuis quelques années le bois stocké dehors noircit. à quoi peut-on attribuer ce phénomène?

D'abord, j'ai pensé que c'était du aux nouvelles périodes nuageuses plus longues qu'avant 2012, qui permettait à des champignons microscopiques de pousser avec cette couleur. Mais dans ce cas, ce noir ne s'observerait pas sur des surfaces en plastique lisse, voir photo suivante.

 

cuve de récupération d'eau de pluie, jaune/beige à l'achat, devenue noire après avoir contenu de l'eau de pluie pendant 6 mois .

Au toucher/grattage, cela ressemble plus à de la fumée diesel puant sur une carosserie noircie  à l'arrière du véhicule comme on en voit encore.

Alors, fumées diesel plaquées au sol par l'eau de pluie?

Problème, la diésélisation de la France ne date pas de 2012, elle était là bien avant, donc même si elle peut y contribuer, ce n'est pas la source principale.

Que s'est-il passé depuis quelques années?

Euréka! l'Allemagne à réouvert ses centrales au charbon et au fuel suite à sa sortie du nucléaire, donc il y eu une augmentation assez brutale des émissions de microparticules noires.

Dans ma page chemtrail, j'explique que c'est aussi le plan prévu pour la France par la mafia des épandeurs aériens, car la base de la mixture chemtrail est fabriquée à partir des cendres de centrales au charbon, et en France il n'y en a quasiment pas, le nucléaire assurant la majorité de la production électrique. C'est pourquoi les mafieux occultes cherchent à couler le nucléaire français tout en empêchant son remplacement par les énergies renouvelables, afin d'arriver en sauveurs avec charbon et gaz de schistes. plus de détails sur ma page chemtrails: inédits.

Ceci permet de comprendre pourquoi la fondation Rockefeller a financé Greenpeace et pas que. Et cela explique que l'égrégore écolo-maçonnique ne reconnaisse pas la réalité des épandages aériens clandestins et hurle à la "théorie du complot" dès qu'on en parle. "Théorie du complot" = mot verrouillant signature de l'égrégore, quelqu'un libre d'égrégores n'emploie pas de mots verrouillants dans sa conversation. Egrégore: définition

 

 

 

27 janvier 2016: chemtrail "spécial nuages" pris en flagrant délit

D'abord, le décor et les circonstances qui s'y prêtaient. 

Cette fois-ci, nous étions au Nord de la zone nuageuse, donc en plein soleil, mais juste à la limite. En allant voir mes ruches, j'ai vu monter petit à petit les nuages jusqu'à nous retrouver dedans.

Les nuages n'avançaient que d'1Km par heure environ, ce qui veut dire que la limite de zone était assez stable, et devait être très tranchée vue du ciel. Au Sud, la mer de nuages, au Nord le plein soleil. Sur ce, je repère un avion au comportement hésitant, qui fait 1/2 tour juste à l'aplomb de la limite beau temps/ mauvais temps. Qu'est-ce que cela signifie?

L'avion est reparti dans la direction diamétralement opposée à celle de sa direction initiale, c'était un demi tour complet....juste avant que je me trouve à mon tour dans les nuages qu'on voit émerger en bas à droite.

1) l'avion pulvérisait un produit "spécial nuages", destiné à s'y intégrer pour retomber ensuite avec la bruine des nuages (qui ne donnent que peu de pluie depuis novembre)

2) Voulait-il pulvériser sans être vu du sol, en profitant de ces larges zones entièrement nuageuses sans trouées du bord de la méditérannée jusqu'à 100/150Km à l'intérieur? Donc, dès qu'il serait arrivé à la fin de la zone nuageuse, il aurait fait 1/2 tour?

La preuve absolue sur la photo suivante

Peu de temps avant de me retrouver dans les nuages, j'ai eu le temps de faire une photo au zoom X36 pendant le demi tour.

  0n remarque que la trainée commence immédiatemment derrière les réacteurs, ce qui trahit la présence de sorties de pulvérisateurs placées tout près des réacteurs sur les ailes. Une véritable trainée de condensation commence à partir d'une longueur égale à la longueur de l'avion, car il faut que les gaz aient le temps de se refroidir avant de se condenser; cela prend une fraction de seconde pendant laquelle l'avion avance de sa longueur environ. Cette photo est donc un flagrant délit d'empoisonnement des populations. Le pilote qui a fait ce sale boulot répond donc bien au qualificatif de sous-humain, ceux comme lui qui font ces sales boulots constituant une race inférieure avec les pédocrim de réseaux etc..il faut "déségrégoriser" ce type de mots. Comment les sortir de l'emprise de l'égrégore qui en interdit tacitement l'emploi? En les réemployant dans le langage courant dès qu'ils sont justifiés, ce qui est le cas ici.

 

Synchronicités et climat

Je ne résiste pas au plaisir d'écrire un passage sur les synchronicités en matière de météo et dates.

D'abord je signale que le jour en opposition diamétrale sur l'orbite terreste au 11 septembre est le 1er avril. Autrement dit,   le soleil se lève et se couche aux mêmes heures ces 2 jours, à 2/3 minutes près, et la longueur du jour est la même ces 2 jours, toujours à 2/3 minutes près.

ça ne m'étonnerait qu'à moitié que l'origine lointaine qui a plus tard donné la fête du 1er avril soit kabaliste, vu que le 11 est un de leurs chiffres fétiches, et le 11 septembre en particulier pour une raison simple: On à 11, 11 et 111. En effet, le 11/9 est le 254ème jour de l'année, et il reste 111 jours pour arriver au 31 décembre. Or 254 en numérologie kabaliste =11 puisque 2+5+4=11.

Quel rapport avec le climat? Et bien c'est à partir du 1er avril 2012 que le climat a changé localement ici, avec des nouveautés que je n'avais jamais vues depuis 40 ans,  comme je le détaille sur ma page Mon CEA à la maison.

Pour rester dans les 11 septembre, celui de cette année 2015 a marqué un brusque changement du climat au moins local. Situons-le dans son contexte d'abord.

En 2014 il a énormément plu, mais avec un petit décalage: (3,78m du 17 décembre 2013 au 16 décembre 2014). Dès le 17 décembre 2014 le temps est devenu sec, alors que l'année 2013, c'est à partir du 17 décembre qu'il s'est mit à pleuvoir énormément, la 1ère quinzaine de décembre avait été sèche. Déjà il est bizarre que cette période extrèmement pluvieuse ait duré exactement 1 an jour pour jour. De plus il est logique qu'après une telle période, l'autre extrème rétablisse l'équilibre.

Donc à partir du 17 décembre 2014 jusqu'au 10 septembre 2015 (nous y voilà!Clin d'oil), il a très peu plu, du moins pour un secteur dont la moyenne est d'1,75m par an, soit seulement 600 mm pour 254 jours, avec un temps plutôt ensoleillé, bien que souvent voilé chemtrails: inédits.

Arrive le 11 septembre 2015, patatrac! 1er épisode cévenol de l'année, assez tempétueux suivi d'autres plus calmes entrecoupés de belles périodes ensoleillées, et à partir du.....17 décembre (encore)! fin brutale de l'automne assez ensoleillé avec du temps gris pendant 3 semaines.

Et là, la moyenne est vite remontée, pas jusqu'à la normale mais quand même, entre le 11 septembre et le 31 décembre, il est tombé 800mm d'eau pour 111 jours, soit 1,40m pour l'année 2015.

Ces trois 17 décembre de suite comme points de départ de changements durables sont quand même étranges, 1+7+1+2 = 11 toujours!

Depuis mon village, on voit un sommet en forme de pyramide, photographié en toutes saisons dans Mon album photo. Et bien, seulement depuis ma maison, le Soleil se lève pile sur ce sommet tous les..11 septembre! Et tous les 1er avril par conséquent, c'est pas un poisson mais une opposition astronomique. Le 10, il se lève sur son flanc gauche, le 12 sur son flanc droit Mon album photo 

Qu'est -ce- à dire? Que les nombres sont la matérialisation écrite de grands archétypes géométriques qui concourent aux lois de la manifestation?

 Certainement, et la numérologie kabalistique traduit bien cette vérité initiatique. Cela ne donne pas pour autant l'autorisation, du point de vue de l'évolution universelle, de provoquer des évènements à des dates bien précises pour faire croire qu'ils sont naturels puisque provoqués à des dates critiques du point de vue numérologiques. L'empire anglo-américain sioniste le fait pourtant, ce qui va forcément entrainer un rééquilibrage naturel sous forme d'astéroïde.

En attendant de voir ce qu'il en est, je reviens sur le climat proprement dit, avec un rééquilibrage naturel qui se fait depuis 1 mois, et qui est très sensible dès qu'on monte un peu en altitude. En effet, on assiste ici à un hiver tardif, la température moyenne ne décolle guère du zéro depuis le début du mois de février, et ce 9 mars, il est encore tombé 15cm de poudreuse.

 

Cet hiver tardif a 2 raisons. D'abord, l'épisode El Nino qui a bien arrangé la propagande au moment des conférences sur le climat est en train de prendre fin. Ensuite, maintenant que ces conférences sont passées, la manipulation pour réchauffer le climat marque une pause ou au moins un ralentissement.

Il est vrai que même tardif, cet hiver n'est pas aussi marqué que l'hiver 2013 qui avait duré 7 mois d'octobre à mai, ou l'hiver 2009 avec plusieurs mètres de neige en cumulé. S'il n'y a pas eu de grosses chutes de neige, il y en a eu un très grand nombre de petites à tel point que je ne les ai pas comptées, entre 20 et 30 environ... de juste blanchi à 20cm au maximum le..17 janvier.

Ce qui est marquant, c'est le progressif refroidissement du climat dès la fin de la COP 21, avec en janvier une moyenne vers les 3°C qui tend vers le zéro pour février et jusqu'à cette photo du 10 mars. Attendons la suite, mais le printemps n'a pas du tout l'air d'arriver.

Cette fois c'est pas de la poudreuse mais 25 à 30cm de neige lourde.
L'hiver continue! Les thuriféraires sectaires du réchauffement climatique ont le nez dans leur caca, car si l'automne a été très doux, l'hiver est en retard, et finalement, si on fait la moyenne automne/hiver, on a un chiffre normal! La nature se rééquilibre dès qu'elle le peut, bande de géoingénieurs sous-humains!

Qu'est-ce que je disais? Une semaine plus tard, revoilà encore la neige, la plus épaisse de l'hiver cette fois, et avec une belle synchronicité en cerise sur le gâteau.

17 Mars 2013    17 Mars 2016  (encore des 17!)

Le 17 Mars 2013, il était tombé 50cm de neige lourde et collante (chemtrails) qui avait cassé des branches à tous les arbres fruitiers du pré. Mon album photo Le trampoline touchait presque par terre, Mon album photo j'avais dû enlever la neige à la pelle en urgence.

Exactement 3 ans plus tard jour pour jour, voilà la plus importante chute de l'hiver, de la neige lourde mais pas collante car les manipulations climatiques font une pause depuis la fin de la COP21. Si elles avaient continué, le froid se serait reporté sur l'été au lieu de se faire maintenant, mettant plus de réchauffistes en dissonance cérébrale... 

La pause sans gazages a été rompue du 24 au 27 mars, pour des raisons que je décrypte dans La longueur d'avance

Mais ce 25 avril, -1°C en fin de nuit, le froid est toujours là malgré une journée relativement chaude de temps en temps, précisément dans les heures qui suivent la formation d'une serre de cirrus artificiels. 

Si les avions ne reviennent pas le lendemain, ça se refroidit en quelques jours à nouveau, et c'est tant mieux, je préfère du froid sans respirer des nano-particules de baryum et d'alu, sinon, j'alu..cineGrand sourire.

J'attends la fin de ce ce printemps frais suivant l'hiver tardif pour faire la moyenne avec l'automne "chaud", mais déjà extrapolé maintenant, la moyenne équitable (c'est à dire été/automne 2015 contre hiver/printemps 2016) donne un chiffre normal, il n'y a donc pas de réchauffement climatique dont les thuriféraires se font nettement plus discrets qu'à l'automne pour ne pas trop passer pour les imbéciles qu'ils sont (le génie manipulateur n'est pas de l'intelligence évoluée, c'est de l'intelligence roublarde que certains animaux, surtout domestiques,  ont déjàEn
 colère.

La neige du 1er Mai 2016

Pour quelques heures, le tas de bois noirci par les centrales au charbon allemandes plus un peu de diesels puants (voir photo plus haut) a retrouvé sa blancheur grâce à une très fine couche de neige qu'on voit aussi sur le trampoline.

La fin d'avril 2016 a donc été froide jusqu'au dernier jour, malgré un temps assez beau qui permettait d'être bras nus en milieu de journée pour faire de la vitamine D, mais dès que le soleil passait derrière la forêt vers 17h, le froid revenait vite, presque 0°C en fin de nuit. Même topo pour avril 2017, le beau temps presque tout le mois n'empêchait pas le froid à l'ombre, surtout après Pâques quand les épandages aériens se sont arrêtés because lettres d'assoc. anti-géoingéniérie aux candidats. Suite du 1/5/2017 photo ci- dessous et dans la page 4 de Mon album photo

Revenons au 1/5/2016. Dans ce contexte, quand une perturbation pluvieuse est arrivée, elle fut neigeuse dès l'altitude de chez moi, 865m sur le trampoline, vous pouvez gagner 1m en sautant bien hautSourire.

Presque pas de neige chez moi donc, mais dès qu'on montait un peu aussi bien en altitude que vers le Nord-Ouest, ça changeait!

1er Mai 2016 et et 1er Mai 2017, la même neige pour les mêmes causes!

J'avais prévu cette vague de froid relatif qui dure depuis une douzaine de jours car ces jours étaient sans épandages (ciel "bleu d'autrefois") because campagne électorale (des assoc. avaient envoyés une lettre ouverte aux candidats sur la géoingéniérie, voir page actualités 2017). Donc, à part les choux qui ne craignent pas le froid et les patates pas encore sorties, rien au jardin!

Mon village et la montagne au-dessus sont sur la limite climatique qui fait que le vent du Nord apporte du froid mais en chassant les nuages, alors que c'est le vent du Sud qui peut remplir 6 fois le pluviomètre en un jour. C'est pourquoi même plus haut que chez moi jusqu'aux sommets, la couche de neige était encore assez mince. Par contre au Nord de cette limite, c'est le contraire! Le vent du Nord apporte la pluie ou la neige en plus du froid, et le vent du Sud la pluie mais beaucoup moins. Du coup, le 1er Mai 2016, à quelques dizaines de Km au Nord, la couche était nettement plus importante: 40cm de neige entre le Béage et Issarlès par exemple, je ne suis pas allé vérifier, mais c'était dans le journal (Dauphiné) Des voitures sont restées bloquées, quasiment pas de déneigement, pourquoi? L'ordinateur a dit: c'est le printemps, donc les chasse-neige sont rangés! Les réchauffistes du climat encouragent bien ce genre de mentalité, la leur, qui les rends si séduisantsCour ...à tel point que la majorité s'y laisse prendre!Cour brisé 

Même configuration jour pour jour l'année suivante mais moins contrastée (plus chez moi et pas aussi épais sur le plateau), plus de place sur cette page, mais photos sur la page 4 de Mon album photo

Regardez bien au centre de la photo -un tout petit peu en bas à gauche-, au centre du triangle formé par des trainées persistantes, en tout petit, une trainée d'avion normal se dissipant en quelques secondes. Cet avion apparaissait sur Flightradar, pas les autres.

L'hiver s'est enfin terminé après la dernière neige du 1er mai, pour faire place à un printemps frais, environ 8°C en fin de nuit et 10 à 14°C à l'ombre du soleil de la mi-journée. Tout juste de quoi commencer le jardin.

Le Dimanche de Pentecôte, temps magnifique, ciel "bleu  d'autrefois" sans chemtrail mais température fraiche.

Les mafieux du climat ont dû penser que les promeneurs du WE associeraient "fraicheur anormale" avec "Pentecôte", ce qui met en dissonance cérébrale ceux qui croient au réchauffement climatique. Donc il faut réchauffer pour ajuster le climat sur la propagande. L'effet fut du reste mitigé: seulement 4°C d'augmentation par rapport à ce qu'il y aurait eu si la journée avait été comme la précédente.

Toujours est-il qu'au milieu des avions normaux dont les trainées se dissipaient en quelques secondes, je vis arriver des avions à trainées persistantes qui s'étalaient. Abandonnant mes outils de jardin, j'allumais l'ordinateur et constatais que tous les avions à trainées persistantes n'apparaissaient pas sur Flightradar, contrairement aux avions normaux.

Au bout de 2 heures, le beau ciel "bleu d'autrefois" fut remplacé par ce ciel blanc laiteux qui caractérise les campagnes d'épandages aériens clandestins. Le vent soufflant du Nord/Nord-Ouest en chassa un bonne partie au Sud-Est jusqu'au dessus de la ville d'Aubenas, et vers 16h, le ciel redevint limpide après le départ des avions vers midi (c'est jour ferié, les pilotes ont droit à du repos bichette) Tout ça pour gagner 4°C par effet de serre artificielle de cirrus afin de limiter dans les cerveaux l'association Pentecôte/grande fraicheur. C'est très très cher payé du point de vue pollution à court et long terme. Mais ces gens là, comme les animaux qu'ils sont du point de vue évolutionnaire, ne vivent que le court terme. Avez-vous vu un animal qui se soucie de préserver l'environnement des générations suivantes?

Quand la source la plus polluante fait une pause, voilà le résultat, preuve que c'est bien celle-là qui est la pire des pollutions.

22 août, pendant la période sans chemtrails du 21 au 28 août. La nature se rééquilibre vite, on voit à 200Km! Cette photo est prise sur le flanc Ouest du Mont Mézenc, à 1500m d'altitude, au premier plan le village des Estables. On voit jusqu'au massif du Plomb du Cantal et même plus loin de chaque côté. Comme quoi les pollutions terrestres sont bien moins pires que les épandages aériens clandestins qui ne donnent aucune chance de voir aussi loin avec un ciel aussi clair.

Mais commençons par le commencement. Au mois de Juillet 2016, il y eut déjà 3 semaines sans chemtrails, du moins dans ma zone. Ce n'était pas arrivé depuis le printemps 2007!! Pourquoi une telle mansuétude? Et bien d'une part parce que la chaleur était au rendez-vous sans qu'il soit besoin de la provoquer, et peut-être aussi qu'après une année 2015 d'épandages intensifs afin d'ajuster le climat sur la propagande au moment des conférences sur le climat, les stocks de munitions étaient un peu épuisés et il fallait les refaire.

Les épandages de cet été 2016 on coïncidé avec les rafraichissements entre les périodes chaudes, pour entretenir une chaleur continue afin de faire, comme chaque année, "l'été le plus chaud depuis 1900" voire "jamais enregistré". Mais il y a eu une exception en dehors de quelques couacs comme une descente à 7°C après les orages du 14 Juillet!

Et voilà qu'arrivent les 5, 6 et 7 août, jours de "la nuit des étoiles". Bigre! Ce n'était pas le moment de se faire repérer par des milliers d'amateurs d'astronomie qui allaient être dehors ces 3 soirs pour observer le ciel! Mais d'autre part, il ne fallait pas qu'ils aient froid et du coup doutent de la propagande réchauffiste. Comment faire?

Le jour qui serait le plus fréquenté des 3 serait le samedi soir du 6 août. Les soirs des 5 et 7 août, pas d'épandages dans la journée, donc le ciel était relativement bon pour faire de l'astronomie le soir, mais il faisait frais. Alors le 6 août dès 4h du matin, une fois les curieux du ciel couchés, voilà des épandages de masse qui commencent. Dans la matinée, le ciel est complèteent tartiné, au point d'être presque gris vers 11h. Puis les avions s'en vont. Les mafieux savent ce qu'ils font, car le ciel se dégagea assez vite, ce qui est inhabituel après un épandage aussi important. A 16h, le ciel était à nouveau limpide, à tel point que j'ai pu voir le soir la division de Cassini dans les anneaux de Saturne au grossissement 250, ce qui est une performance pour une lunette astro de seulement 102mm d'ouverture! Mais il a fait moins frais que le 5 et le 7, c'était le but! Et bien sur dès le 8, les chemtrails ont à nouveau pollué le ciel et tout le reste plus que toutes les autres pollutions réunies.

Détail concordant: Pour la première fois cette année, "la nuit de étoiles" n'est plus du tout subventionnée par les administrations culturelles, les observateurs du ciel dérangeraient-ils les réchauffistes?

 

 

Suite du décodage de l'été 2016. Les réchauffistes vont en profiter pour jouer les prolongations

Ce même 22 août, mais cette fois de l'autre côté, côté Est un peu zoomé. Au fond, les Alpes à 150Km à vol d'oiseau, bien nets, mais entre ces Alpes et le massif Central d'où je prends la photo, il y a la vallée du Rhône, zone de pollution intense que l'on voit matérialisée par une bande de brume...peu de chose face aux chemtrails certains jours!

Pendant la période sans chemtrails du 21 au 28 août, du sommet du Mont Mézenc (1753m), on ne voit aucun avion 200Km tout autour. Preuve que les contrails sont très courts et se dissipent quasiment instantanément. Vous voyez, quand ils veulent!! c'est possible!!

Mais voilà! au soir du 28, la canicule naturelle prend fin, et le temps commence à se rafraichir. Les réchauffistes vont donc jouer les prolongations pour réchauffer les statistiques de Météo-France un peu fraiches pour 2016: "chaleur record en gna gna gna", comme chaque année, depuis le temps on devrait cuire, mais l'amnésie gagne du terrain, normal, avec l'aluminium qu'ils épandent dans le ciel un jour sur 2 en moyenne sur l'année.. plus celui des vaccins et de l'eau de boisson, on est cerné et il faut s'y adapter pour ne pas devenir idiots chemtrails: inédits.

Donc le 29 aout, voilà les chemtrails de retour et ça va durer plus de 2 semaines sans interruption. ça commençait à manquerSauvage Sans rire, l'amplitude des températures va se modifier du jour au lendemain pendant cette période: plus chaud la nuit, souvent 17 à 18 le matin, un peu moins chaud au maxi, vers 25. Une amplitude anormalement faible, qui montre que la zone est "sous serre" (de cirrus artificiels répandus par les avions à 6/8000m). Pendant la canicule sans manipulation climatique (21-28 août), du moins pour ma zone, l'amplitude était plus importante: 14 à 16 le matin, jusqu'à 29 en milieu de journée (à 900m d'altitude). Du coup, les mafieux du climat ont prolongé de 2 semaines la canicule, la propagande réchauffiste est sauve!

De fin juillet  au 11 octobre, j'ai observé les taches solaires tous les jours avec ma lunette astro: très peu de taches, et même pas du tout le 22 aout, comme un jour de fin Juillet et comme le 9 octobre. J'ai fait des observations étonnantes, des liens entre les variations d'intensités de ces taches et certaines activités terrestres, mais ça, c'est une autre histoire peu accessible à la mentalité actuelle parce que rien dans les connaissances d'astrophysique actuelles ne permet de faire ce lien entre taches solaires et activités humaines. Ce lien est autre et sera donc pour plus tard.