Pour une fois, j'ai suivi la partition de ce petit prélude hyper connu. Sur les pianos numériques, ont peut baisser ou augmenter la tonalité, et instinctivement, je jouais ce prélude baissé d'un demi-ton, ce qui donne du mi bémol mineur au lieu du mi mineur. Or entre l'époque de Bach et celle de Chopin, le diapason était à 415Hz et non à 440 comme actuellement, ce qui donne à peu près un demi ton de moins: le mi mineur de l'époque est le ré dièse ou mi bémol mineur de maintenant... Un petit souvenir d'une vie passée qui s'est manifesté à mon insu.
 
Le lien ci-dessous donne un accès direct à mes 18 (pour l'instant) vidéos