Juillet 2018. Moitié moins de chemtrails ici depuis début janvier 2017, très exactement. Tant mieux! Et chez vous? Causes possibles, autres symptômes d'un changement de stratégie, et pourquoi ? Dernière mise à jour 2 décembre 2018.

15 et 24/9/18 ainsi que le 2/10/18. Je n'avais pas vu depuis chez moi de ciel tartiné à ce point depuis le 26/10/2017. Le fait qu'il y en a moins ne veut pas dire qu'il n'y en a plus; depuis fin août, chaque départ de fraicheur est bloqué par ces serres de cirrus artificiels: il faut prolonger l'été "le x+ chaud depuis 1900" (slogan répétitif habituel) pour enfoncer la propagande dans vos cerveaux! On voit qu'après avoir tartiné dans 1 sens, ça recommence dans le sens perpendiculaire pour que la serre n'ai que le minimum de trous.

 J'avais signalé dans NF3/ taches solaires que depuis janvier 2017 très exactement, j'observais moins d'épandages aériens qu'avant. Cette tendance se confirme en juillet 2018, du moins pour la région que j'observe, et j'en profite pour lancer un "appel à témoins observateurs" habitant d'autres régions: avez-vous vous aussi observé une baisse des épandages aériens depuis janvier 2017, ou est-ce pareil qu'avant?

L'abandon de l'aéroporc de Notre Dame des Landes va dans le sens de ce changement de stratégie: il n'y a plus besoin de cet arrêt aux porcs pour faire décoler d'autres avions de sociétés privées de géoingéniérie, revue à la baisse, peut-être pas partout, mais l'abandon a eu de quoi surprendre quand on avait vu la détermination des précédents gouvernements. Il s'est passé quelque chose dans le staff de la géoingéniérie, mais quoi?

Ne connaissant personne dans ces milieux pourris Malade, je n'ai que la mémoire de la nature pour investiguer. Je vais donc établir des parallèles que seule cette mémoire permet de voir tant ils peuvent paraitre inconcevables dans la logique matérialiste.

Pendant l'hiver 2008/2009, nous sommes passés du cycle solaire 23 au cycle solaire 24. L'hiver prochain, nous allons passer du cycle solaire 24 au cycle solaire 25. 10 ans pour cette fois-ci, la moyenne est de 11,4 ans, et peut varier de 9 à 14. Or à partir de l'automne 2007 jusqu'en 2010, il y a eu énormément d'épandages aériens, rares étaient les jours de ciel "bleu d'autrefois", peut-etre 5 par mois. Après une pause en 2011, c'est reparti en 2012 jusqu'en décembre 2016, comme je l'ai illustré par plusieurs reportages/photos sur Bugs climatiqueschemtrails: inédits.,La mafia du climat et A vérifier soi-même. Puis, assez brusquement en début janvier 2017, la proportion s'inverse: les jours de ciels "bleu d'autrefois" dépassent la moitié, certains mois privilégiés,il n'y a plus que 5/6 jours d'épandages par mois. Certes il y en a encore, j'en donne la liste des 18 derniers mois sur NF3/ taches solaires et l'exemple d'avril 2018 sur la page changements brusques.

Donc, pourquoi cette diminution? Je donne une première raison sur ma page NF3/ taches solaires: Depuis le début du refroidissement des cycles solaires 23 et 24, l'industrie a commencé à répandre du NF3 dans l'atmosphère. Pour rappel, NF3 = 17000 fois le CO2 en terme d'effet de serre, voir la page concernée pour les détails. 20 ans plus tard, l'accumulation a du être jugée suffisante pour compenser le refroidissement solaire, à condition de plus que jamais médiatiser "au dessus de la moyenne réelle" toutes les températures dans une des grandes manipulations cérébrales de masse de notre époque, qui fonctionne très bien, voir ma page Les climato-croyants.

2017 a donc été une année d'essai: que se passe-t-il si les géoingénieurs diminuent de moitié les serres de cirrus artificiels alors qu'on arrive au prochain minimum solaire? (du 1er janvier à miaoû 2018 = 130 jours sans taches solaires, alors que pour toute l'année 2017, il n'y a eu que 105 jours)

Réponse: essai concluant mais il fait un peu moins chaud, ce qui entraine le renforcement du réchauffisme médiatique omniprésent, dans tous les bulletins météo, tous les débats, les programmes scolaires, mettre les mots-clés des réchauffistes partout etc. Ces 18 mois avec moitié moins d'épandages ont mis en lumière un phénomène masqué par les serres artificielles: le resserement du gradient de température quand on monte en altitude. Il est à présent d'un degré tous les 100m, contre 170m autrefois, soit 10°C de moins chaque fois que l'on monte de 1000m en altitude, contre 6 autrefois. Cet effet de serre du au NF3 a aussi induit un autre phénomène parallèle: l'accroissement de la sensation de froid quand on passe à l'ombre, ou de chaud quand on passe au soleil. En 2018 à 900m d'altitude, la sensation de différence est la même qu'à 2000m dans les années 70 à 90. 

C'est dommage que ces dits "illuminati" n'utilisent leurs compétences que pour mal faire, car ils ont une souplesse en matière de changement de stratégie que le français moyen n'a pas, et encore moins Les climato-croyants, lanternes rouges de la neuroplasticité.

Je vais maintenant faire un parallèle avec la politique, parce que je vois dans la mémoire de la nature qu'il y a un lien. Janvier 2017, c'est la date où Micron était déjà sûr d'être élu, puisque tous les trucages étaient déjà prêts pour donner un coup de pouce aux résultats au cas où, voir Level3 communication. N.B: le surnom de "Jupiter" que lui donnent les journalistes de "Réseau International" par exemple, est une injure pour une aussi belle planète.

Avant Micron donc, il y avait des marionnettes intermédiaires, et les vrais gouvernants devaient faire avec. Ce sont de vrais enfants gâtés immatures irresponsables: par exemple quand Hollande faisait à 95% ce que ces petits merdeux lui avaient demandé, ils trépignaient de rage pour les 5% restants, aucune reconnaissance pour les 95% effectués, comme s'il fallait faire à 100% tout le temps. Comportement normal pour des mafieux qui ne savent ni DONNER, ni RECEVOIR, mais seulement PRENDRE, comme l'animal.

Maintenant qu'ils ont un des leurs au pouvoir, plus besoin de marionnette intermédiaire, et ont voit la dictature de la police de la pensée qui s'installe avec une célérité jamais atteinte avant.  Mais quel rapport avec la baisse significative des épandages?

Il y a 3 ans, dans ma page chemtrails: inédits. j'avais écrit contre l'avis des connaisseurs en la matière, qu'il n'y avait pas d'antidote aux pulvérisations aériennes. En effet, beaucoup de gens qui s'intéressent au phénomène pensent que ceux qui pulvérisent prennent des antidotes pour ne pas en subir les effets comme tout le monde. Or un antidote annule les effets d'une molécule toxique, pas d'une grande variétés de molécules à la fois, nombreux sels métalliques, polymères, médicaments.... Ou alors il faut un antidote par molécule, imaginez le cocktail qu'il faudrait composer..en temps réel selon la composition de la pulvérisation du jour pour un lieu donné....il aurait plein d'effets secondaires vu son impossible complexité. Reste les rituels pédocriminels sataniques auxquels les prédateurs élus attribuaient leur protection divine, mais là encore, ils ont du se rendre compte que ça ne marchait plus comme il y a 3000 ans, et que du coup, ils subissaient les effets des épandages comme tout le monde, sauf les quelques rares qui pouvaient aller vivre dans des pays désertiques où il n'y en a pas. Encore qu'avec le temps, tout s'équidistribue sur la planète. Donc pas de solution.

A l'époque des marionnettes intermédiaires, les mafieux de la mondialisation pensaient qu'en gazant les gaulois, ils n'étaient pas concernés, ce n'était pas "chez eux", mais "dans l'étable", "chez les sans dents". Maintenant qu'ils sont directement aux manettes, peut-être suis-je trop bon de penser qu'ils ont décidé de moins polluer leur repaire hexagonal comme leur emblème parce qu'ils s'y sentent chez eux depuis avril 2017 exactement, prévisible dès janvier. Aussi parce que leurs thuriféraires tombaient malades comme tout le monde, au point d'être obligés de parfois piquer un coeur ou un poumon à un étudiant qui serait maquillé ensuite en "noyé de la Garonne" ou de la Deule. C'est parce que la France est devenue le 3ème repaire des mafieux de la mondialisation que son ciel est devenu du coup plus clair, pour leur santé d'abord, mais les bons esprits observateurs en profitent ainsi que tout le monde sans le savoir et c'est tant mieux!

Il y a une dernière raison; après des décennies de manipulation cérébrale, Les climato-croyants sont devenus tellement amorphes ou tellement agressifs contre les climato-réalistes qu'il n'y a plus besoin du réchauffage géoingéniérique pour le leur faire croire. Depuis la diminution des épandages, il a fait en moyenne plus froid, mais presque personne s'en est aperçu tellement l'égrégore du réchauffement est devenu puissant. Même avec un hiver qui a duré 5 mois avec une pause en janvier, suivi d'un printemps frais, les gens ont l'impression qu'il fait de + en + chaud. Il a suffit de surmédiatiser les 15 jours de chaleur au printemps et la dernière canicule pour faire oublier le reste, soit 2 mois 1/2 de fraicheur pluvieuse et même neigeuse par endroits qui ont au contraire été minimisés. Les temps étaient donc murs pour diminuer le réchauffage puisque la seule propagande médiatique et scolaire suffisait. Je ne vais pas m'en plaindre, j'ai enfin du ciel bleu bien plus souvent que de 2012 à 2016, mais l'amnésie générale reste effrayante!

Septembre 2018 et début octobre sont les premières exceptions à l'échelle du mois, dans la tendance de cette diminution. Le 15 et le 24 septembre par exemple, ainsi que le 2 octobre, 3 départs de froid ont été stoppés net par des mises sous serres de cirrus artificiels qui marchent très bien à cause du soleil très présent depuis que la sécheresse est installée. Le froid du matin (4°C le 2/10) s'estompe une fois passée la première heure de soleil. Le plan est de rendre vraisemblable (grâce aux insistances médiatiques sur les phases chaudes et aux silences sur les phases froides) que 2018 va être l'année la plus chaude depuis 1900, pour essayer de marginaliser les climato-réalistes. Météo-France publie un bilan 2018 dès qu'il commence à faire froid, comme en 2017 (fin octobre en 2017, fin septembre en 2018 dès la fin du chaud pour la saison) Et ça marche tellement bien que des moutons pensent ou pensent comme si il faisait chaud depuis le début de l'année; ayant déjà oublié que le temps beau et chaud n'a commencé qu'au solstice d'été, excepté 2 semaines en avril. L'hiver long (5mois) et le printemps pluvio-neigeux sont déjà oubliés (les manips cérébrales médiatiques + réseaux "sociaux" marchent très bien tant qu'on est pas conscient de leurs mécanismes). 

 

 

Un autre exemple de changement de stratégie dès que leur truc est découvert ou dès qu'un de leurs objectifs est atteint nous est fourni par cette photo qui parle d'elle même.

Mais le fait que cette photo ait été publiée a du inciter à un changement de stratégie. En effet, le gros attentat après le dernier de la photo est celui du 14 juillet à Nice, et il a  précédé l'élection du Micron mais de 9 mois, pour casser la dynamique de la photo (environ 1 mois de l'attentat à l'élection suivante). Ensuite, ce fut des petits attentats fréquents un peu toute l'année pour entretenir la peur, les gros attentats ayant, eux, pour but de choquer avant l'élection pour mieux manipuler les esprits affaiblis par la peur. Les élections européennes approchent, quel sera le prochain choc conformant? Et bien ce pourrait bien être les gilets jaunes qui offrent une étrange analogie avec les "je suis charlie", montrant que les tireurs de ficelles sont les mêmes dans les 2 cas. Voir égrégore gilet jaune. Le génie manipulateur/improvisateur est encore à l'oeuvre, car cette fois, le changement de stratégie a consisté à troquer les attentats contre Paris livré aux casseurs. Les marionettistes improvisent à vue, et si le mouvement marchait au delà de leurs espérances avec la démission de leur copain qu'ils trouvent trop lent, ils en profiteraient pour mettre pire à la place, c'est à dire quelqu'un dans le genre de J.A ou B.H.Aile, qui pourrait gouverner directement selon les protocoles des "sages" de Chions.

La reprise des chemtrails depuis la fin de l'été (pas autant qu'avant 2017 malgré tout) pourrait bien être liée à la chute en disgrâce de leur copain depuis l'affaire Ben basculante, pardon Allah, et le vrai ciel bleu reviendrait alors quand ces faux initiés seraient présidents du régime; pour s'associer au Soleil comme Louis 14 afin d'instiller dans l'inconscient collectif qu'avec eux tout va mieux, et les charlies jaunes seraient bien capables de se faire avoir encore une fois. Tout comme Gilles est vert, ils le seraient (verts).

N.B: Mon orgeuil personnel ne mange pas de pain et ne consomme pas d'électricitéAime bien, par conséquent je serais ravi de me trumperGrand souriredans mes prédictions pessimistes. A suivre dans un futur article où l'on verra pourquoi le simple fait de prophétiser atténue la réalisation.Confus