La fin de l'empire du mensonge ou la fin de la nouvelle Atlantide.

L’heure de l’initiation collective a sonné… mais pour certaines âmes, c’est déjà trop tard.
Quand à celles qui pourront reprendre l’évolution planétaire, l’épreuve va être rude!
Pourquoi? parce qu’il faut noyer le monstre, et « c’est quand un monstre se noie qu’il fait les plus grosses vagues »
Plusieurs sujets apparemment sans liens vont se côtoyer dans cet article, car ils devront se résoudre en même temps. Et c’est la résolution en chaque personne qui entrainera la résolution planétaire.
Si ça ne fonctionne pas, ce sera une nouvelle « fin de l’Atlantide » (encore eux 12000 ans plus tard!) et les survivants auront l’impression d’être les premiers habitants d’une Terre recommençant en fait au néolithique et tournant quelques millions de Km plus loin autour du Soleil.
N’attendons ni messie ni extra-terrestres, chaque personne devra se fabriquer son messie intérieur, et si ça se fait, peut-être qu’à ce moment là, une intelligence planétaire d’un autre système solaire daignera accorder une petite attention à celle de notre Terre. Pas avant.

Pour commencer par le commencement, il faut en fixer un en rapport avec la situation actuelle et ce qui doit se résoudre. Sinon, il faudrait un livre comme mon second livre en ligne, 2e livre Chap. 1 à 5 ça ne rentrerait pas dans un article et le plan d’ensemble y serait trop dilué.

Je vais donc commencer avec la conception du monstre, sa période embryonnaire.
Vers l’an 900, les Vikings bannis pouvaient se racheter s’ils partaient découvrir des terres inconnues, et s’ils en ramenaient la preuve, ils étaient pardonnés et réhabilités.
C’est donc une expédition menée par des Vikings bannis qui s’installa d’abord au Groenland; ça tombait bien, le climat se réchauffait, et l’élevage et même l’agriculture étaient possibles. Cette colonie groenlandaise s’agrandissant devint le « camp de base » d’une autre expédition, 2 ou 3 générations plus tard. Ce fut le départ pour l’Amérique, et pas seulement celle du Nord. Il n’y eu pas seulement l’expédition de Leif et retour, mais presque 3 siècles de contacts et de commerce non médiatisé qui prirent fin quand le climat commença à se refroidir. Le Groenland passant du vert au blanc vers l’an 1300 ne put plus assurer son rôle d’étape, les relations avec les autochtones américains se détériorèrent et l’aventure prit fin avec la fin de l’optimum médiéval climatique. Pour avoir des preuves de cette première période que j’appelle « la conception du monstre » (nous verrons pourquoi plus tard), je vous conseille de lire « Drakkars sur l’Amazone » de Jacques de Mahieu, anthropologue français qui a passé sa vie entre Tiahuanaco  et l’embouchure de l’Amazone pour y trouver des inscriptions runiques attestant d’une cohabitation entre Vikings et tribus amazoniennes. Il y a une foule d’indices comme des indiens blancs métissés aux traits européens, mais je ne veux pas m’étendre pour ne pas perdre le fil du plan d’ensemble.

Il y eut ensuite 2 siècles de silence historique correspondant à la période foetale du monstre. Silence historique? Pas tout à fait. Si le commerce avec l’Amérique centrale et du sud fut interrompu, les réserves d’or et d’argent commercées entre les Vikings et les Templiers laissèrent des traces sur la décoration des cathédrales, très runiques et odiniques pour certaines, que le pouvoir de l’église romaine négociait contre cet or, justement. Les incendies de cathédrales touchèrent d’ailleurs les « notre Dame de…» et non les « cathédrale Saint truc ou autre ». Pour faire disparaitre les preuves? Là encore, je ne vais pas m’étendre pour ne pas perdre la vue d’ensemble. Pour approfondir cet aspect, lire « Notre Dame d’Odin » d’Oleg de Normandie qui a aussi réédité les livres de Jacques de Mahieu, vous ferez d’une pierre 2 coups. D’ailleurs, la fin de l’optimum climatique médiéval coïncida aussi avec la fin des templiers en ce « pays Viking » qu’était officieusement une bonne partie de la France. Les rois de France reprirent le pouvoir avec la fin des Templiers, marquant le début de cette période de 2 siècles.

Après la gestation, la naissance du monstre qui coïncide avec la ...Renaissance! Elle commença après ces 2 siècles, avec l’époque des conquistadores qui massacrèrent une grande parties des autochtones américains, les survivants s’intégrant  bon gré mal gré et souvent malgré eux dans le corps du monstre. Après 2 siècles et demi d’enfance, le monstre devint majeur en 1776 exactement, pas trop mauvais au début mais cela dégénéra assez vite; pourquoi?
Outre la nature humaine arriérée de « la loi du plus fort », ce sont les plus fortes personnalités qui, précisément, eurent assez d’énergie pour changer de continent et partir à l’aventure pour peupler l’Amérique du Nord jusqu’à la côte Ouest. Dans celle du Sud, certains pays sont intégrés au monstre, d’autres sont neutres et certains y sont opposés, comme le Vénézuela. Cela tient à ce que le commerce Viking de l’optimum médiéval ne fit que passer au Nord sans s’y attarder, contrairement à l’Amérique centrale et du Sud où de véritables peuplements cohabitant avec les autochtones s’installèrent durablement pour 3 siècles. Résultat: la naissance du monstre fut plus brutale au Nord et plus étalée dans le temps donc moins hégémonique au Sud. Pour résumer: tout ce que les pays européens comptaient de fortes personnalités pleines d’énergies pour le meilleur et pour le pire se retrouva sur le « nouveau continent » Or tant que la soi-conscience évoluée n’émerge pas chez quelqu’un, il fonctionne selon la loi du plus fort. Cet assemblage de fortes personnalités, personnes alitées (évolution horizontale sens de l'évolution ) engendra l’hégémonie américaine quelques siècles plus tard… le monstre anglo-saxioniste car si les américains sont le corps du monstre, son esprit est ailleurs. En dehors de la City de Londres, on peut bien se demander où. Je vais vous poser une devinette pour que vous le trouviez vous-même, car il y a plusieurs niveaux de lecture et chacun trouve celui que son confort cérébral lui permet d’encaisser. Voici la devinette:
Voltaire était un écrivain et philosophe qui avait la particularité d’être conseiller de chefs d’états ou de rois. Par exemple, ses lettres avec Catherine 2 de Russie ont été retrouvées, il l’appelait familièrement «ma Cathou », et lui conseillait de faire la paix avec telle province ou la guerre à telle autre. Un écrivain philosophe qui gouverne d’autres pays que le sien en coulisses? ça ne vous rappelle pas quelques actuels? Voltaire était donc bien placé pour écrire ce qui suit: « Si vous voulez savoir qui gouverne, cherchez qui il est interdit  de critiquer » Voilà donc la devinette: Quels sont ceux qu’il est vraiment interdit de critiquer? Et qui ont su organiser l’inconscient collectif pour se mettre à l’abri de toute critique? C’est l’esprit du monstre, et je suis sur que vous allez trouver votre réponse.

Donc nous nous retrouvons actuellement avec un monstre composé, au moins pour sa partie dirigeante, de l’assemblage des plus fortes personnalités hypertélisées depuis plusieurs siècles.
Or un empire, loi universelle, ça nait, ça vit et ça meurt. Si l’humanité n’est pas assez évoluée pour vivre avec une majorité d’individus totalement hors égrégores, Egrégore: définition elle a besoin d’un empire ou le laisse se constituer par défaut; car l’insuffisance de pensée vraiment personnelle conduit aux égrégores donc aux empires. L’Empire centré sur l’Est (par rapport à l’Europe) peut donc remplacer l’empire du mensonge pour assurer « l’intérim évolutionnaire » en attendant une réelle évolution qui, parce qu’elle a été ratée jusqu’à maintenant pour une trop grande majorité, ne peut maintenant se faire que par une initiation collective plutôt forcée que voulue. Et cette fois, si ça ne fonctionne pas, il n’y aura pas de 3ème empire de remplacement, ce sera la fin de l’humanité actuelle via décalage de la lithosphère et éloignement de l’orbite terrestre, j’ai longuement décrit ce processus dans mes livres depuis 1991 et autres articles de ce site. Ce serait une nouvelle fin de l’Atlantide, ou plus précisément, la fin de la nouvelle Atlantide, tant les otaniens sont fréquemment appelés « atlantistes ». Des recherches dans la mémoire de la nature montrent d’ailleurs que nombre de ces "atlantistes" étaient incarnés dans les »fils de Bélial » et que leur 1ère fin il y a 12000 ans ne leur a pas servi de leçon. En détruisant cet empire du mensonge quitte à utiliser l’arme nucléaire, l’empire de l’Est laisserait un sursis à l’humanité qui pourrait alors choisir une dernière fois de changer ou disparaitre. Le changement pourrait découler de l’initiation collective déclenchée par la chute de l’empire du mensonge, d’où la nécessité pour l’intelligence planétaire de le détruire par n’importe quel moyen si elle veut que l’humanité actuelle évolue au lieu de recommencer une 3ème fois comme il y a 6000 et 12000 ans.